Climat sonore

© Daniel Villeneuve

Le Comité consultatif sur le climat sonore de l’Aéroport Montréal Saint-Hubert a été créé conformément à la transaction intervenue en 2015 et homologuée par la Cour supérieure du Québec. Le Comité a pour mission de « favoriser l’échange d’informations et de procurer un forum de discussion et de consultation sur toute question touchant le climat sonore, et plus particulièrement, sur les critères acoustiques et les procédures d’atténuation du bruit destinées à améliorer le climat sonore à l’Aéroport ».

Les membres du Comité sont

• La directrice générale de l’Aéroport Montréal Saint-Hubert
• Un(e) représentant(e) de la Ville de Longueuil
• Un(e) représentant(e) des écoles de pilotage
• Un(e) représentant(e) des transporteurs aériens utilisateurs des installations de l’Aéroport
• Un(e) représentant(e) des citoyens riverains

Des actions concrètes

Le bruit généré par les aéronefs est l’objet d’une attention particulière de YHU qui a mis en place diverses mesures dans le cadre d’un processus d’amélioration continue afin d’atténuer les nuisances sonores et de contribuer à la qualité de vie des citoyens et citoyennes vivant à proximité de l’aéroport.
YHU a également pris des mesures tangibles d’atténuation du bruit des aéronefs, comme l’installation de silencieux sur la quasi-totalité des avions utilisés par les écoles de pilotage, des règles très strictes régissant les posés-décollés durant la période estivale, la mise en place d’un système de pistes préférentielles qui favorise les départs et arrivées des avions au-dessus des champs plutôt que des quartiers résidentiels, ainsi que la désignation d’une aire éloignée des résidences aux fins de manœuvres de maintenance bruyantes comme les essais de moteurs au sol (ground run-ups).

Pour vous joindre à la discussion concernant le climat sonore de YHU